Le Guide Ultime de l'Investisseur Impactant

Par BOUTAIBA

Salam les investisseurs impactant,  

Avant de lire ce guide, il est important de mentionner que je ne suis pas mufti. L’ensemble des sujets présentés dans ce guide sont le résultat d’une connaissance de la charia appliqué à la finance islamique et du fiqh financier provenant de grands érudits de renommé mondial. Ce n’est ni un diktat, un édit ou une fatwa.

Je ne suis pas reconnu comme un professionnel par l’état ou un organisme financier publique. Le contenu de ce guide est à titre informatif. Investir comporte des risques dont vous êtes le seul responsable.

POURQUOI CE GUIDE ?  

  • On entend souvent qu’investir en accords avec les principes de l’éthique musulmane (halal) et difficile si ce n’est impossible
  • Et on ne comprends pas toujours d’où viennent ces avis alors que d’autres personnes autour de nous investissent.
  • Alors il est bien sûr tout à fait possible d’investir et c’est ce à quoi répond ce guide.

Dans cet article, nous allons éplucher ensemble différentes notions pour :

  • Apprendre les bases de la Finance Islamique
  • Récolter les fondamentaux avant d’investir, entre autres se créer une épargne islamique 
  • Découvrir les Investissements halal disponible

C’est parti ! 

Les règles de la Finance Islamique

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il faut savoir que les fondements de la finance islamique repose sur les principes de la loi islamique (charia) et cherche à transmettre une vision de justice, d’équité et de transparence.

On distingue la finance islamique de la finance conventionnelle par la mise en avant d’idée d’éthique et de morale qui trouve leurs sources dans le Coran (révélation Divine), dans la sunna (tradition prophétique) et dans les pratiques économiques et financières à l’époque du prophète Mohamed (pbsl).

Elle est notamment fondée sur trois interdictions fondamentales qui sont le maysir (jeu de hasard), le riba (intérêt) et le gharar (incertitude) mais aussi sur la responsabilité sociale de l’investissement (ISR).

Qu’en est-il des investissements ? 

Les investissements en finance islamique dits halal sont aujourd’hui recherchés par de nombreuses personnes, qu’elles soient musulmanes ou non.

Les investissements halal impliquent deux choses : l’argent investi est investi dans un actif tangible qui ne cause aucune sorte de préjudice social et aucune transaction n’implique de riba.

Ah oui… N’hésitez pas à vous référer au glossaire dans cet article pour la définition des termes employés.

Avant d'Investir

Avant de plonger dans le monde de l’investissement, certaines précautions sont à prendre pour bien préparer le terrain.

  1. Savoir pourquoi vous voulez investir – Préparer ses études ? Assurer l’avenir de ses enfants ? Avoir un revenu complémentaire ou même atteindre l’indépendance financière ?

Autant de questions à laquelle il faut répondre car la stratégie d’investissements, votre horizon de placement ou encore votre appétence aux risques en sera différentes.

  1. S’assurer que vous disposez d’une capacité d’épargne islamique régulière et d’une épargne de précaution déjà constituée en cas de difficultés imprévues.

Je vous conseille au minimum 6 mois de revenus ou 8 mois pour un entrepreneur. 

Ensuite vous pouvez planifier vos projets à moyen / long terme.

  1. Déterminez l’horizon de votre placement et assurez-vous que vous n’aurez pas besoin de l’argent investi sur cette durée.

Que ce soit horizon court terme (moins de 3 ans), moyen terme (3 à 10 ans) ou long terme (10 ans et plus) considérez que la somme que vous investissez sera bloquée tout le long de cette période.

  1. Gaugez le risque que vous êtes prêt à porter.

C’est-à-dire la somme que vous accepteriez de perdre. « Tout investissement à haut rendement implique un plus haut risque. » C’est pourquoi un jeune de 20 ans sera plus propice à prendre de plus grands risques pour un investissement long terme plutôt qu’une personne âgée avec enfants à charges. 

  1. Diversifiez votre portefeuille

 Ne pas mettre tout ses œufs dans le même panier et en même temps ! Dans la pratique, investir dans différentes classes d’actifs (ex: secteur, géographie, etc.) et dans le temps (ex: mensuellement)

  1. Enfin… Fixez vous une limite d’investissement !

Bourse

Il existe trois classes d’actifs où il est possible d’investir en bourse halal

1. Actions / ETF

  • Pour ce qui est des actions je vous invite à regarder ma vidéo (investir en bourse halal ou haram) qui vous explique comment acheter des actions halal (et non du trading halal ou haram). 
  • Exchange Traded Fund (ETF) – Cela correspond à un portefeuille d’actions se concentrant soit sur une industrie, un pays ou encore un indice boursier. Pour les ETFs halal, c’est ici.

2. Sukuk (Obligations islamiques)

  • L’achat de sukuk (voir glossaire) est encore rare en France, cependant un acteur propose un ETF (SPSK)

3.Or 

  • L’achat d’or peut se faire via des ETFs ici (ou possible d’acheter en physique mais sous certaines conditions)
  • Je vous conseille de ne pas investir pas plus de 5% de son portefeuille dedans

Immobilier

Il existe trois façon d’acheter de l’immobilier de manière halal

1. Immobilier locatifs

  • Via l’achat en direct. Inconvénient : Demande une épargne importante et ne bénéficie pas de l’effet de levier
  • Via un financement Murabaha (voir le glossaire). Quelques acteurs propose ce financement dont 570easi, Sunnakapital, Chaabi Bank ou encore FirstUnion

2.Société civile de placement immobilier (SCPI) ou Société d’investissement immobilier cotée (SIIC)

  • SCPI : Seul un acteur en France propose ce produit étant halal (FairInvest)
  • SIIC : Tout comme l’achat d’actions (vidéo), une recherche plus approfondit devra se faire – plus particulièrement sur le ratio d’endettement de la SIIC. Cependant, un acteur propose un ETF (SPRE)

3.Crowdfunding immobilier (voir ci-dessous)

Cryptomonnaie

C’est quoi une cryptomonnaie ? 

Une cryptomonnaie (ou cryptocurrency) est une monnaie numérique décentralisée utilisant des algorithmes cryptographiques et un protocole nommé blockchain pour assurer la fiabilité et la traçabilité des transactions sans le besoin d’une banque centrale.

Les avis des savants divergent sur le sujet. Les débats se concentrent sur le fait de est-ce un actifs digital ou une monnaie par exemple.

Notons qu’une plus grande précaution est de mise avant d’investir dans ce produit car on doit s’assurer que la crypto soit « Al-Mal », « Taqawwum » (voir glossaire), que le projet (« white paper) soit halal et « islamiquement moral ».

Il existe trois manières d’investir dans les cryptomonnaies de manière halal

  1. Acheter la cryptomonnaie dans un crypto exchange (ex: Binance, Kraken, etc.) 
  2. Minage (via Proof of Work ou Proof of Stake) : C’est-à-dire valider une transaction via des procédés cryptographiques. Le mineur qui valide une transaction sera récompensé.
  3. Initial Coin Offering (ICO) et/ou Initial Exchange Offering

Crowdfunding (ou financement participatif)

C’est quoi le financement participatif ? 

Le financement participatif est la mise en relation d’un ensemble de particuliers dont le but est la collecte de fonds au travers d’une plateforme en ligne afin de choisir le financement direct et sans intermédiaires des projets identifiés. Il existe trois formes de crowdfunding permettant un retour financier. 

Il existe trois manières d’investir dans le financement participatif : 

1. Crowdequity en actions

  • Cette méthode permet d’investir le plus souvent en échange d’une partie du capital de ces dernières.
  • Il n’existe pour le moment aucune plateforme de crowdequity disponible pour les français

2. Crowdlending aux TPE / PME

  • Cette méthode permet de financer des entreprises dans une période de temps courte contre rémunération,
  • Aucun acteur français pour le moment, seulement en Angleterre (Qardus) et un autre à Singapour (KapitalBoost) pour les investisseurs français.

3. Crowdfunding immobilier

  • Cet méthode permet d’investir dans des projets immobilier courts termes (ex: achat/revente, promotion immobilière)
  • Aucun acteur français halal pour le moment, seulement un en Angleterre (Yielders) et un autre en Malaisie (Ethis) pour les investisseurs français

Voilà, je viens de vous présenter les bases – il y a encore beaucoup à dire alors n’hésitez pas à vous abonner si ce n’est pas encore fait.

 Si cet article vous a plu ou avez des questions, laisser moi un commentaire. 

 À bientôt les investisseurs impactant !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments