Muslim boy put money into the donation box inside the mosque

Investir dans le financement participatif de manière halal : un guide complet

Salam les investisseurs impactant !

Ces dernières années, le financement participatif est devenu un moyen populaire et accessible permettant aux particuliers d’investir leur argent dans diverses entreprises. Cependant, quand on est musulmans, il est important de s’assurer que nos investissements sont conformes aux principes de la finance islamique aka investissements halal. C’est une question que l’on m’a beaucoup demandé en commentaire car le financement participatif n’échappe pas à cette règle.

Dans ce guide complet, nous explorerons le monde du financement participatif et comment investir de manière Halal, tout en adhérant aux principes islamiques.

Chapitre 1 : Comprendre le financemipatif

Qu’est-ce que le financement participatif ?

Le financement participatif ou plus communément appelé « crowdfunding » est une méthode de financement par laquelle un grand nombre de personnes, souvent appelées « crowd », contribuent collectivement à financer un projet, une entreprise ou une cause. Cette approche permet aux entrepreneurs et aux créateurs de lever des capitaux sans s’appuyer uniquement sur les institutions financières traditionnelles telles que les banques ou les sociétés de capital-risque.

Types de financement participatif

Il existe plusieurs types de financement participatif, chacun répondant à un objectif distinct :

1. Financement participatif basé sur les récompenses : les bailleurs de fonds reçoivent des récompenses ou des produits non financiers en échange de leurs contributions. Ce type est courant dans les projets créatifs, comme les albums musicaux ou les lancements de produits. Comme par exemple https://www.kickstarter.com/ ou encore https://www.patreon.com/

2. Financement participatif en actions : les investisseurs reçoivent des actions dans l’entreprise en échange de leur investissement. Ce type est répandu dans les startups et les entreprises en démarrage. Ici on a par exemple https://www.crowdcube.com/, https://www.seedrs.com/ ou bien même https://www.ourcrowd.com/

3. Financement participatif basé sur les dons : les contributeurs font un don sans attendre de retour financier. Ceci est souvent utilisé pour des causes caritatives ou des urgences personnelles. Ici on peut citer https://www.gofundme.com/

4. Financement participatif par emprunt (prêts peer-to-peer) : les particuliers prêtent de l’argent aux emprunteurs en échange de paiements d’intérêts. Il peut s’agir d’une forme de Riba (intérêt), interdite dans la finance islamique. Un exemple connu est https://www.mintos.com/

5. Financement participatif avec partage des profits et des pertes : Une forme de financement participatif conforme à la charia où les investisseurs et les entrepreneurs partagent à la fois les profits et les pertes. Je n’ai pas trouvé de plateforme conventionnelle de ce type, mettez-le en commentaire si vous en avez.

6. Financement participatif immobilier : Le financement participatif est utilisé pour investir dans des projets immobiliers, notamment des propriétés résidentielles et commerciales. L’un des plus célebre et sur lequelle j’ai eu beaucoup de commentaire est https://www.bricks.co/

Avantages du financement participatif

Le financement participatif offre divers avantages aux investisseurs et aux entrepreneurs, notamment :

– Accès à une gamme diversifiée d’opportunités d’investissement.

– Des seuils d’investissement abaissés, le rendant accessible à un public plus large.

– Potentiel de rendements plus élevés, notamment dans les startups et les projets innovants.

– L’opportunité de soutenir des causes et des entreprises alignées sur des valeurs personnelles.

Cependant, il est essentiel que les musulmans veillent à ce que leur participation au financement participatif soit conforme aux principes islamiques, en particulier lorsqu’il s’agit de financement basé sur les intérêts et d’activités contraires à l’éthique.

Chapitre 2 : Principes d’investissement halal

Comme je l’ai déjà écrit dans plusieurs articles (lien du blog), faisons un rappel des principes de l’investissement halal.

Qu’est-ce que l’investissement Halal ?

L’investissement halal, également connu sous le nom d’investissement conforme à la charia, adhère aux principes de la finance islamique, qui sont enracinés dans le Coran et les hadiths. Ces principes guident les musulmans sur ce qui est considéré comme Halal (permis) et Haram (interdit) en matière financière.

Principes clés de l’investissement halal

L’investissement Halal suit plusieurs principes fondamentaux :

1. Évitement de Riba (Intérêts) : Gagner ou payer des intérêts (Riba) est strictement interdit dans l’Islam. Tout investissement qui implique des intérêts est considéré comme Haram.

2. Évitement de Gharar (Incertitude) : Les investissements ne doivent pas impliquer une incertitude ou une ambiguïté excessive (Gharar). Les contrats comportant des conditions peu claires ou des éléments spéculatifs sont généralement évités.

3. Évitement des activités haram : Les investissements dans des entreprises engagées dans des activités telles que l’alcool, les jeux de hasard ou tout autre comportement contraire à l’éthique sont interdits.

4. Partage des profits et des pertes : Les investissements halal impliquent souvent une structure dans laquelle les profits et les pertes sont partagés entre les investisseurs et les entrepreneurs, favorisant l’équité et le partage des risques.

5. Investissements adossés à des actifs : Les investissements doivent être adossés à des actifs corporels, garantissant ainsi que l’investissement a une valeur intrinsèque.

6. Responsabilité éthique et sociale : L’investissement dans des entreprises ou des projets qui ont un impact social positif et promeuvent des valeurs éthiques est encouragé.

7. Conformité à la Zakat : Les musulmans sont tenus de payer la Zakat (aumône) sur leur richesse. Les investissements halal doivent prendre en compte les calculs de la Zakat.

Chapitre 3 : Financement participatif et finance islamique

Le financement participatif est-il Halal ou Haram ?

La licéité du financement participatif en Islam dépend du type spécifique de financement participatif et de la conformité de la plateforme et de la structure d’investissement avec les principes de la finance islamique.

  1. Financement participatif basé sur les récompenses : Généralement, le financement participatif basé sur les récompenses est considéré comme Halal, car les bailleurs de fonds reçoivent des récompenses ou des produits non financiers en échange de leurs contributions, qui n’impliquent pas d’intérêts ou d’activités contraires à l’éthique.
  2. Financement participatif en actions : Le financement participatif en actions peut être Halal s’il est structuré conformément aux principes de la finance islamique. Il devrait éviter les financements basés sur les intérêts et tout investissement dans des activités Haram.
  3. Financement participatif basé sur les dons : Le financement participatif basé sur les dons est souvent Halal, car les contributeurs donnent de l’argent sans attendre de retour financier.
  4. Crowdfunding avec partage des profits et des pertes : Ce type de financement participatif s’aligne bien avec les principes de la finance islamique, car il implique le partage des profits et des pertes.
  5. Crowdfunding immobilier : Le financement participatif immobilier peut être Halal si les actifs immobiliers sous-jacents et la structure d’investissement sont conformes à la charia.

          Évaluation de la conformité à la charia des plateformes de financement participatif

          Pour investir dans le financement participatif de manière Halal, il est crucial d’évaluer la conformité à la charia de la plateforme de financement participatif elle-même. Il faudra alors rechercher les éléments suivants :

          1. Certification halal : Certaines plateformes de financement participatif obtiennent une certification halal auprès d’érudits ou d’organisations islamiques réputées. Cette certification garantit que les opérations et les structures d’investissement de la plateforme adhèrent aux principes de la finance islamique. Encore mieux si la plateforme contient un Shariah Board.

          2. Sélection des investissements : Examinez les types de projets ou d’entreprises répertoriés sur la plateforme. Assurez-vous qu’ils ne s’engagent pas dans des activités Haram.

          3. Financement sans intérêt : Vérifiez que la plateforme n’implique aucun financement basé sur les intérêts dans aucune de ses offres d’investissement.

          4. Transparence : La plateforme doit être transparente sur ses frais, ses charges et son fonctionnement.

          5. Examen des contrats : Examinez attentivement les contrats d’investissement pour vous assurer qu’ils sont conformes aux principes islamiques, y compris le partage des profits et des pertes et les investissements adossés à des actifs.

          Ensuite, une fois que vous avez trouvé une plateforme halal continuez à effectuer des recherches plus approfondies sur les plateformes de financement participatif disponibles. Tenez compte de facteurs tels que :

          • Réputation : recherchez des plateformes avec un bon historique et des avis positifs des utilisateurs.
          • Conformité à la charia : vérifiez si la plateforme a obtenu la certification de la charia ou travaille avec des experts en finance islamique pour garantir la conformité.
          • Offres d’investissement : évaluez les types de financement participatif proposés par la plateforme et s’ils correspondent à vos préférences d’investissement.
          • Frais et coûts : comprenez la structure tarifaire de la plateforme, y compris les frais liés à la liste des projets ou à la gestion des investissements.
          • Expérience utilisateur de la plateforme : évaluez l’interface utilisateur et les fonctionnalités de la plateforme pour vous assurer qu’elle répond à vos besoins.

          Risques et considérations

          Investir dans le financement participatif, même de manière Halal, comporte certains risques et considérations :

          • Manque de liquidité : Les investissements en financement participatif peuvent être illiquides, ce qui signifie que vous ne pourrez peut-être pas accéder facilement à vos fonds.
          • Risque élevé : De nombreuses startups et projets innovants recherchant un financement participatif sont des entreprises à haut risque. Soyez prêt à des pertes potentielles.
          • Risques réglementaires : L’environnement réglementaire du financement participatif varie selon les pays et peut évoluer au fil du temps. Restez informé de toute évolution réglementaire.
          • Diversification : Diversifiez vos investissements pour répartir les risques sur plusieurs projets ou entreprises.
          • Recherche et diligence raisonnable : Recherchez et évaluez minutieusement chaque opportunité d’investissement afin de minimiser le risque d’investir dans des projets non conformes ou frauduleux.

          Dans les chapitres suivants, nous examinerons les différents types de financement participatif Halal et fournirons des conseils sur la sélection des bonnes plateformes, l’évaluation des opportunités d’investissement et la gestion de vos investissements pour garantir qu’ils restent conformes à la charia.

          Chapitre 4 : Types de financement participatif Halal

          Le financement participatif Halal offre diverses voies d’investissement, chacune ayant ses propres caractéristiques et opportunités. Explorons les principaux types :

          1. Financement participatif en actions

          Qu’est-ce que c’est : Dans le cadre du financement participatif en actions, les investisseurs achètent des actions ou des capitaux propres dans une entreprise en échange de leur investissement. Ce type de financement participatif vous permet de devenir actionnaire d’une startup ou d’une entreprise en phase de démarrage.

          Considérations halal : Le financement participatif en actions peut être halal s’il est structuré de manière appropriée. Veiller à ce que l’investissement soit conforme aux principes de la finance islamique, en particulier en évitant le financement basé sur les intérêts et les activités Haram.

          Un exemple de financement participatif en actions est https://cur8.capital/

          2. Financement participatif basé sur les dons

          Qu’est-ce que c’est : Dans le cadre du financement participatif basé sur les dons, les contributeurs fournissent des fonds sans attendre aucun retour financier. Cette forme de financement participatif est souvent utilisée pour des causes caritatives, des urgences personnelles ou des projets créatifs.

          Considérations halal : Le financement participatif basé sur les dons est généralement halal, car aucun retour financier ni intérêt n’est impliqué. Cependant, assurez-vous que la cause ou le projet s’aligne sur les valeurs islamiques.

          Pour en être certains il existe cette plateforme https://www.launchgood.com/

          3. Financement participatif avec partage des profits et des pertes

          Qu’est-ce que c’est : Le financement participatif avec partage des profits et des pertes est conçu pour adhérer aux principes de la finance islamique en partageant à la fois les profits et les pertes entre les investisseurs et les entrepreneurs. Cela correspond au concept de partage des risques dans la finance islamique.

          Considérations halal : Ce type de financement participatif est intrinsèquement Halal, car il suit les principes de la finance islamique. Les investisseurs partagent le succès et les défis de l’entreprise.

          Il y a cette plateforme https://www.qardus.com/ en Angleterre, https://www.beehive.ae/sharia-processing/ aux Émirats Arabe Unis ou encore https://kapitalboost.com/

          4. Financement participatif immobilier

          Qu’est-ce que c’est : Le financement participatif immobilier permet aux investisseurs de regrouper leurs fonds pour investir dans des projets immobiliers, tels que des propriétés résidentielles ou commerciales. Il donne accès au marché immobilier avec des seuils d’investissement plus bas.

          Considérations halal : Le financement participatif immobilier peut être Halal si les actifs immobiliers sous-jacents et la structure d’investissement sont conformes aux principes de la finance islamique. Assurez-vous que les investissements ne sont pas associés à un financement basé sur les intérêts ou à des activités Haram.

          Plusieurs existe comme Ethis et Smartcrowd, va sur ce comparateur pour le découvrir : https://impactinvesting.fr/bourse-etf-financement-participatif-halal/

          Chaque type de financement participatif Halal à ses caractéristiques uniques et ses rendements potentiels. Il est essentiel de choisir celui qui correspond à vos objectifs financiers et à votre tolérance au risque tout en garantissant la conformité à la charia.

          En menant des recherches diligentes et en sélectionnant une plateforme de financement participatif réputée et conforme à la charia, vous pouvez réduire considérablement le risque d’investir dans des projets non conformes ou frauduleux.

          Chapitre 5 : Évaluation des campagnes de financement participatif

          Avant d’engager vos fonds dans un projet de financement participatif, il est essentiel de faire preuve de diligence raisonnable et d’évaluer minutieusement la campagne. Voici un guide étape par étape :

          1. Diligence raisonnable pour les investissements Halal

          • Examiner le plan d’affaires et les projections financières fournis par la campagne.
          • Évaluer l’expérience et les qualifications de l’équipe pour exécuter le projet.
          • Vérifier la faisabilité et le potentiel de réussite du projet.
          • Enquêter sur tous les contrats ou accords existants qui pourraient avoir un impact sur le projet.

          2. Analyse des modèles commerciaux et des projections financières

          • Examiner le modèle de revenus et la pérennité de l’entreprise.
          • Évaluer les projections financières de la campagne, en s’assurant qu’elles sont réalistes et conformes aux normes de l’industrie.
          • Tenez compte de la concurrence sur le marché et de la demande pour le produit ou le service.

          3. Évaluer l’impact éthique et social

          • Veiller à ce que le projet soit conforme aux valeurs islamiques et n’implique pas d’activités Haram.
          • Tenir compte de l’impact social et environnemental potentiel du projet.

          4. Transparence et communication

          • Communiquer avec les organisateurs de la campagne et poser des questions pour clarifier toute incertitude.
          • Payer une attention à leur transparence et à leur réactivité.

          5. Évaluation des risques

          • Comprendre les risques potentiels associés au projet.
          • Évaluez votre tolérance au risque et si vous êtes à l’aise avec le niveau de risque impliqué.

          Chapitre 6 : Diversification et gestion des risques

          La diversification est une stratégie fondamentale du financement participatif Halal et de la finance islamique. Cela implique de répartir vos investissements sur plusieurs projets ou classes d’actifs pour réduire les risques. Voici pourquoi la diversification est essentielle :

          • Atténuation des risques : La diversification de vos investissements permet de réduire l’impact des pertes liées à un projet ou un actif unique. Si un investissement donne de mauvais résultats, d’autres peuvent compenser.
          • Potentiel de rendement amélioré : La diversification peut également améliorer vos rendements globaux en vous permettant d’investir dans diverses opportunités avec différents potentiels de croissance.
          • Équilibre risque-rendement : En vous diversifiant, vous pouvez trouver un équilibre entre des investissements potentiellement plus risqués et à rendement plus élevé et des investissements à faible risque et à faible rendement, en alignant votre portefeuille sur votre tolérance au risque.

          Pour diversifier efficacement vos investissements en financement participatif Halal :

          • Envisagez d’investir dans différents types de financement participatif, tels que le financement participatif en actions, le partage des profits et des pertes et le financement participatif immobilier.
          • Répartissez vos investissements dans diverses industries et secteurs.
          • Évitez de concentrer trop de capital sur un seul projet ou plateforme.
          • Surveillez en permanence votre portefeuille et effectuez les ajustements nécessaires pour maintenir une approche équilibrée et diversifiée.

          Chapitre 7 : Considérations fiscales et Zakat

          Implications fiscales des investissements en financement participatif

          La fiscalité sur les investissements en financement participatif peut varier considérablement selon la juridiction et le type de financement participatif. Il est essentiel de comprendre les implications fiscales dans votre pays pour garantir la conformité. Voici quelques considérations générales :

          1. Impôt sur le revenu : Selon les lois fiscales de votre pays, les rendements des investissements en financement participatif peuvent être soumis à l’impôt sur le revenu. Tenez des registres de vos investissements et de vos revenus à des fins de déclaration fiscale.

          2. Impôt sur les plus-values : Les bénéfices provenant de la vente d’investissements de financement participatif peuvent être soumis à l’impôt sur les plus-values. Comprenez les taux d’imposition et les exonérations qui s’appliquent à vos investissements.

          3. Déductions fiscales : Dans certains cas, vous pouvez avoir droit à des déductions fiscales liées aux investissements de financement participatif, en particulier s’ils soutiennent des causes caritatives ou des projets communautaires.

          Calculer et payer la Zakat sur les retours sur investissement

          Comme vous le savez la Zakat est une forme d’aumône obligatoire en Islam, calculée chaque année sur les actifs éligibles, y compris les investissements. Pour calculer et payer la Zakat sur les retours de vos investissements en financement participatif :

          1. Déterminez les actifs éligibles : Identifiez la valeur de vos actifs éligibles, y compris les rendements des investissements en financement participatif.

          2. Calculez la Zakat : Calculez la Zakat au taux applicable (généralement 2,5 %) sur la valeur totale des actifs éligibles.

          3. Payez la Zakat : Distribuez la Zakat calculée aux bénéficiaires éligibles, tels que les pauvres et les nécessiteux, conformément aux directives islamiques.

          Il est essentiel de consulter un érudit islamique ou un conseiller financier compétent pour garantir des calculs précis de la Zakat et le respect des principes islamiques.

          Chapitre 9 : Surveiller vos investissements

          Une fois que vous avez réalisé vos investissements en financement participatif, il est important de surveiller et de gérer activement votre portefeuille. Voici quelques étapes clés :

          1. Suivi des performances : Examinez régulièrement les performances de vos investissements. Comparez les rendements réels au projet initial sections.
          • Stratégies de réinvestissement : Envisagez de réinvestir vos bénéfices dans de nouvelles opportunités de financement participatif Halal pour maximiser vos rendements et maintenir un portefeuille diversifié.
          • Sortie des investissements de financement participatif : Soyez prêt à quitter les investissements si nécessaire. Évaluez le bon moment pour vendre ou retirer des fonds d’un projet en fonction de ses performances et de vos objectifs financiers.
          • Rester informé : Restez informé de toute mise à jour ou changement sur la plateforme de financement participatif, des évolutions réglementaires et des tendances du marché qui peuvent affecter vos investissements.

          Chapitre 10 : Défis et pièges

          Bien que le financement participatif Halal offre des opportunités prometteuses, il est essentiel d’être conscient des défis et des pièges courants :

          1. Manque de liquidité : Les investissements en financement participatif peuvent être illiquides, ce qui signifie que vous ne pouvez pas facilement accéder à vos fonds avant l’échéance ou la date de sortie du projet.

          2. Risque élevé : De nombreux investissements de financement participatif, en particulier dans les startups, comportent des niveaux de risque élevés. Soyez prêt à la possibilité de pertes.

          3. Risques réglementaires : L’environnement réglementaire du financement participatif peut changer, affectant potentiellement vos investissements ou les plateformes que vous utilisez.

          4. Risques juridiques et réglementaires : Assurez-vous que vos investissements sont conformes aux lois et réglementations locales. Certaines régions peuvent avoir des règles plus strictes en matière de financement participatif.

          5. Volatilité du marché : Les conditions économiques et du marché peuvent avoir un impact sur le succès des projets de financement participatif. La diversification peut contribuer à atténuer ce risque.

          Conclusion

          Le financement participatif halal offre aux musulmans une possibilité intéressante d’investir leur argent d’une manière qui correspond à leur foi et à leurs valeurs. En suivant les principes de la finance islamique et en effectuant des recherches approfondies, vous pouvez participer au financement participatif tout en minimisant les risques et en maximisant votre potentiel financier.

          La croissance du financement participatif Halal reflète la demande croissante d’investissements éthiques et conformes à la charia. Alors que vous vous lancez dans votre parcours de financement participatif Halal, n’oubliez pas l’importance de l’investissement éthique, les obligations de la Zakat et l’importance de soutenir les entreprises et les projets qui favorisent des impacts sociaux et environnementaux positifs.

          En restant informé, en diversifiant vos investissements et en gérant activement votre portefeuille, vous pouvez contribuer à votre bien-être financier tout en adhérant aux principes de l’investissement Halal. En fin de compte, le financement participatif Halal vous permet d’avoir un impact positif sur la société tout en assurant votre avenir financier.

          Comme d’habitue si ce guide vous a plus ou avez des questions. Laisser moi un commentaire.

          S’abonner
          Notification pour
          guest
          1 Commentaire
          Le plus ancien
          Le plus récent Le plus populaire
          Commentaires en ligne
          Afficher tous les commentaires
          trackback
          5 mois il y a

          […] Comme toujours, il est bien de préciser que cet article est destiné à des fins d’information uniquement. Veuillez effectuer vos propres recherches avant de prendre toute décision d’investissement. Je vous invite à lire mon guide complet sur le financement participatif pour en savoir plus sur ce sujet : https://impactinvesting.fr/investir-dans-le-financement-participatif-de-maniere-halal/ […]